Définition du Droit Collaboratif

    Qu’est-ce que le Droit Collaboratif ?

•    Un mode amiable de résolution  des différends qui  répond au besoin des personnes qui veulent régler un conflit sans altérer le lien existant avec l’autre partie.
•    Dans un cadre sécurisé, le Droit Collaboratif permet une résolution des conflits par les 2 parties avec  l’assistance et l’aide de leurs avocats formés à cette pratique
•    Une résolution de conflits en connaissance de cause avec obligation de partager les informations importantes.

avocat DC      L’avocat en Droit Collaboratif :

Les avocats vous guident dans le processus collaboratif pour trouver des solutions créatives répondant à vos objectifs et vos priorités

•    Les avocats sont les garants du processus collaboratif et d’une confidentialité renforcée.
•    Les avocats se désistent en cas d’échec du processus collaboratif.

hands-598146_1280      Pourquoi choisir le Droit Collaboratif ?

•    Ce sont les parties qui prennent les décisions
•    Lors de réunions communes, les clients et leurs avocats travaillent ensemble, en équipe, selon des règles prédéfinies, à l’élaboration d’un protocole d’accord mutuellement acceptable et équilibré.
•    Le climat de collaboration réduit le stress associé à tout conflit et diminue l’hostilité.
•    En matière familiale, il permet de réduire l’impact négatif sur les enfants.
•    Il permet à tous d’envisager l’avenir positivement dans le respect des intérêts de chacun.
•    Le processus peut-être moins coûteux et plus rapide que le litige.

different-mediation      Le droit collaboratif différent de  la médiation.

•    En Droit Collaboratif, il n’y a pas de tierce personne (médiateur) qui vous assiste dans vos décisions.
•    Les négociations se déroulent à 4 avec les 2 avocats et les 2 parties.
•    Vous rencontrez votre avocat individuellement pour avoir les conseils et avis légaux. Vous préparez ensemble les réunions communes

Rôle      Quel est votre rôle dans le processus collaboratif ?

•    Volonté de participer ouvertement et honnêtement
•    Accepter de divulguer toutes informations pertinentes sur votre situation
•    Traiter l’autre partie avec respect.

durée        Quelle est la durée du processus collaboratif ?

•    Les parties contrôlent le processus. Le temps nécessaire varie selon les besoins et les situations.

ball-665090_1280       Quel est le coût du processus ?

•    Votre avocat établira une convention d’honoraire soit au taux honoraire soit selon un tarif forfaitaire.

echec       Que se passe-t-il en cas d’échec du processus ?

•    Parce que ce processus collaboratif appréhende le conflit dans tous ses aspects, ses détails, ses spécificités, il permet de parvenir à des accords dans une très grande majorité de dossiers.
Les taux de réussite sont élevés.
•    En cas d’échec, chaque avocat collaboratif doit se retirer du dossier et cesser de représenter son client. Il transmettra  le dossier à un avocat chargé de la procédure